Après le temps de l’installation, voici venu celui de la découverte ! Notre première soirée à Assiout fut riche en rencontres : nous avons découvert que la cour de notre immeuble était le lieu de rencontres des coptes de tous âges. Entre jeux de ballon et conversations, le « club » est le lieu de multiples échanges, comme avec cette femme copte qui nous a partagé la difficulté de cohabitation avec certains musulmans et son manque de liberté.

Ces soirées nous ont permis de mieux comprendre l‘organisation d’une journée en Égypte, coupée par la sieste aux heures chaudes (entre 14 et 16h, il y fait 40 degrés!) et prolongée jusqu’à minuit et demi.


Ci-dessus, la volontaire Marguerite avec deux petites filles coptes : Emily et Lorene

Le « club » (prononcé à l’égyptienne « kloub »), est un véritable lieu de vie pour les coptes de la région. Mardi, les catéchistes de l’évêché ont organisé une journée d’animation pour plus de 200 enfants, à laquelle nous avons été invités.

Malgré la barrière de la langue nous avons pu beaucoup échanger avec ces enfants qui nous ont marqués par leur joie, leur tendresse et leur envie de communiquer. Voici quelques photos de ces heures euphoriques où nous avons répondu plus de cent fois à la question « es meh ? » (« comment t’appelles-tu? ») et marché de salle en salle, une ribambelle d’enfants accrochée à nos bras. Nous avons posé pour des dizaines de photos !

Avant de commencer les activités, chaque équipe pousse son cri de guerre !

But du jeu : faire passer la balle de ping-pong dans le verre suivant…


En sortant de l’atelier peinture/tatouage…


13h30 : l’heure de la sieste, on vous l’avait dit 😉

Au cours d’une de nos soirées passées au club nous avons rencontré des jeunes qui nous ont invités à les suivre pour une petite croisière sur le Nil… Cette sortie s’annonçait tranquille et bon enfant, mais nous étions loin d’imaginer que la police, responsable de notre sécurité, serait de la partie ! Notre barque de pêcheur se fondait parfaitement dans le décor apaisant du Nil – difficile d’en dire autant du bulldozer de la police… Malgré cette compagnie inattendue, cette petite heure en bateau typique nous a fait goûter en toute simplicité aux charmes de l’Égypte, enfant du Nil.


La barque sur laquelle nous avons navigué


L’équipe au complet !


En compagnie de George qui nous a si gentiment invités


Homélie et Gréta (bon oui vous avez reconnu Amélie et Agnès…)