Coucou, nous revoilà ! Deuxième jour de mission dans l’école de Ramallah. Astérix et Obélix sont encore à la recherche d’ingrédients pour la fameuse potion magique, et sont partis chez les Indiens pour récupérer une plume. Mission accomplie !

Nous nous sommes répartis les enfants en 6 ateliers, dans lesquels ils tournent chaque jour. Tous les ateliers sont très différents (danse, arts plastiques, musique, écriture/lecture, journalisme, théâtre), mais l’objectif reste le même : s’adapter à leur niveau, et les aider à progresser et à pratiquer le français. Cela demande d’ailleurs un peu de gymnastique et d’imagination de passer d’une tranche d’âge de 6-7 ans maîtrisant seulement quelques mots de français, aux adolescents de 16-17 ans, qui n’ont pas les mêmes centres d’intérêt et qui ont un niveau de français bien supérieur! Nous réactualisons les ateliers chaque jour pour nous ajuster à leurs besoins que nous apprenons à cerner petit à petit.

Question organisation, on commence à gérer, et chacun révèle peu à peu ses talents : Augustin (notre grand manitou) est un véritable showman capable d’entraîner une foule de 90 enfants excités, Claire a une voix qui hypnotise les gosses ; elle leur apprend avec brio la chanson du camp, « On vous souhaite tout le bonheur du monde », de Sinsémilia. D’ailleurs, on va peut-être bientôt craquer à force de l’entendre. Pénélope et Lisa ont créé une chorégraphie sur cette chanson, qui a fait l’unanimité chez les enfants et leur permet de mieux comprendre les paroles de la chanson. Et allez, on balance les dossiers : Panoramix a même trouvé un p’tit repère secret en coulisse pour fumer tranquillou pépère à l’heure de la pause!

Passons aux choses sérieuses : niveau bouffe, on déjeune tous les midis à l’école, et c’est Mustapha qui nous concocte des p’tits plats merveilleux, toujours à base de riz (ne vous inquiétez pas pour notre transit, on prend des légumes le soir). Petite différence de culture, les p’tits plats sont en réalité des assiettes gargantuesques !

Pour ne pas faire les choses à moitié, on a la « hoummous attitude » : on en consomme matin, goûter et soir ! (voir en 5ème repas pour les plus fanas) Petite info : actuellement, nous en sommes à 1 kg de hoummous par jour.
NB à nos familles : prévoir une mission shopping à notre retour pour refaire notre garde-robe, prise de poids imminente à prévoir.

Enfin, nous voudrions vous présenter nos deux anges gardiens :
Ludwig, un jeune bénévole allemand qui travaille là où nous logeons, au sourire resplendissant et toujours là pour nous dépanner (en revanche, il ne boit pas de bière, grosse déception sur notre conception de son peuple).
Lisa, jeune française volontaire et enseignante depuis un an à l’école. Elle nous renseigne et nous guide sur la culture locale, les habitudes de l’école, et les p’tits bons plans.

A bientôt, et nous vous prenons avec nous dans nos prières !

Quelques photos :

(Article rédigé par Sophie et Bénédicte)