Après près de deux semaines passées dans la paroisse de Nadota, après des heures de foot, balle au prisonnier, relais, une cinquantaine de m3 de remblai déplacée, une dizaine d’ampoules, quelques coups de soleil… il est temps de partir vers Ouidah.

Souvenirs de chantier : la Samaritaine

Les vaillantes porteuses de gravats : Agathe, Christine, Oriane, Flavie

 

Mais pas avant que les responsables du CPP, le Conseil Paroissial et Pastoral, ne nous aient remerciés en bonne et due forme ! C’est ainsi que nous avons eu droit, à 16h dimanche, à une cérémonie haute en couleurs : chants, danses, chorégraphies, et remise de cadeaux à chacun d’entre nous. Quel honneur, après seulement une douzaine de jours 🙂

 

 

Flavie ravie de son cadeau

Le lendemain lundi, nous sommes même graciés de chantier car les enfants viennent le matin ; à 11h, ils nous ont préparé un petit spectacle, entrecoupé de danses et d’un JT plus que réaliste retraçant les grandes étapes de notre semaine.