Holà ! 

Notre mission à Santa Clara s’achève déjà, le temps passe si vite.

Ces derniers jours, la peinture de l’école a été entièrement achevée et les frères se sont montrés ravis du travail accompli ! Nous sommes heureux d’avoir pu apporter cette aide et imaginons la joie des enfants de retrouver une école remise à neuf, à la rentrée. Voici quelques photos du résultat :

La vie de communauté avec les frères nous a énormément apporté. Les frères nous ont transmis leur foi, leur joie, leur sens du travail et de l’entraide, leur enthousiasme, sous la devise « Paz y Bien » ! 

Nous en profitons pour vous présenter Frère Ramiro, qui nous a accompagnés tout au long de la mission et dont la joie de vivre et le dévouement nous ont enchantés !

Frère franciscain depuis six ans, il passe une année à Santa Clara pour aider dans l’école, et deviendra peut-être Padre.

Nous lui avons appris des jeux de carte et avons tenté de lui inculquer des rudiments de français… sans grand succès !

Nous retiendrons aussi nos partages avec les populations indigènes qui nous rendaient visite à la mission, nous partageaient leur quotidien et nous présentaient leurs enfants et familles !

Certaines d’entre nous n’ont pas hésité à adopté le « look » local, grâce au talent de couturière de Clémencia, une des cuisinières.

Ces jupes (photo) ont été réalisées avec des tissus typiques mexicains.

Pour notre dernière soirée à Santa Clara, la mission était plongée dans l’obscurité à la suite d’un impressionnant orage, ayant coupé toute l’électricité (ce qui est fréquent ici !). 

Nous avons dressé une immense table dans la cour de l’école et avons dîné aux chandelles, avec tous les frères présents ! Belle ambiance ! 

Nous remercions toute la communauté de Santa Clara de leur accueil extraordinaire et si chaleureux qui restera gravé dans nos mémoires !

Nous prenons demain la route pour Guadalajara puis Mexico où nous découvrirons les communautés franciscaines de ces villes. Nous allons visiter avec les frères et les responsables locaux de l’AED.

Avant de regagner la France lundi… 

Hasta luego !