Ces deux derniers jours, nos matinées étaient occupées par les enfants. Ensemble, nous jouions, prions et chantons.
La barrière de la langue est désormais dépassée, et nous arrivons à créer du lien avec ces bouts d’choux !
L’après-midi, un petit groupe a pu apporter la communion à 7 personnes malades. Ce fut un beau moment.

 

Nous confions en tous cas à vos prières toutes les personnes seules, malades, endettées, que nous rencontrons quotidiennement.