26 Juillet: Continuation des travaux

Nous commençons cette journée par les différents travaux. Pendant qu’une équipe creuse une tranchée à l’ombre, d’autres dispersent des graviers pour créer un chemin sous le soleil pesant et une chaleur particulièrement torride.
 La fatigue et les courbatures commencent à se faire sentir mais le jardin somptueux et le temps précieux de la sieste après le déjeuner nous consolent.
L’après midi débute pour les plus courageux par la tranchée à creuser tandis que d’autres nettoient les différentes vitres qui ornent l’abbaye et d’autres encore nettoient les dalles de l’allée principale au karcher.

Terrasse lavée à fond, malgré les apparences!

Après la défaite à la bataille de Karsher, Alixe se console avec son balai !

Augustin n’a, semble t-il, pas compris la véritable utilité du karsher !

 

Mais qui est-ce ?

Bénédicte ne fait rien …

Il faut donc être cinq pour laver une fenêtre, efficacité à toutes épreuves !

Augustin, contrit, réalise l’importance de l’eau en Israël.

Claire essaie d’imiter le maître, parviendra-t-elle à le dépasser ?

Mais qui a enfermé Pénélope ? Serait-ce une ruse pour ne pas travailler ?

Augustin-pas-chef s’intéresse à la vie monastique, les frères n’ont qu’à bien se tenir !

 

Alors que la journée de travail se termine, Alixe et Augustin M se battent pour continuer à utiliser la marteau piqueur sous le soleil apaisé.
Alixe se découvre une passion pour le BTP : annulation du CDI en conseil.

Augustin M. après s’être disputé le marteau piqueur au Chifoumi avec Gabriel, rivalise de force avec Alixe, et tente d’enlever des plus gros morceaux qu’elle. Pas facile vu le niveau de professionnalisme qu’elle a!

 

Après le repas, nous nous sommes rassemblés sur la terrasse pour une soirée conviviale à base de limoncello et de bières, accompagnés de chants à la guitare, discussions et autres jeux.
Article rédigé par Augustin M

Précédent

Quelques vidéos

Suivant

L’éducation au cœur de notre mission

  1. michaud

    D’après les commentaires l’égalité homme-femme est bien en marche… Les soeurs doivent y être sensibles.
    Bravo également à la gente masculine qui s’avère efficace dans le maniement du balai. 😉
    Mais mine de rien , vous faites bien plus que de simples travaux d’entretien…

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén