Samedi, nous quittons Abu Gosh pour partir à Tel Aviv. Waouh, changement d’ambiance radicale ! Tel-Aviv est une très grosse ville, avec beaucoup d’immeubles et de gratte-ciel, le centre ville ne vaut pas franchement le coup d’œil. En revanche, sa banlieue est attirante par son centre aux petites ruelles sinueuses et sa pierre ocre. Tel-Aviv est très connue pour sa plage, dont nous profitons largement l’après-midi, et pour ses soirées festives. Cette ville nous donne l’impression d’être différente du reste du pays. Loin de l’ambiance de tension que nous avons pu voir ailleurs, Tel-Aviv est « tranquille », les habitants et touristes sont là pour faire la fête et profiter de la plage et cela se sent ! C’est la première fois depuis 3 semaines que nous pouvons nous balader tranquillement en short dans la ville, il y a très peu de femmes voilées dans la rue ainsi que peu de Juifs habillés traditionnellement. Cette ville me donne l’impression d’être plus ressemblante aux villes occidentales, par l’insouciance et le carpe diem qui y règne et l’absence de signes particuliers de religions.

En bref nous « revenons » à la civilisation occidentale, et cela fait très étrange après 3 semaines passées en immersion ! Mais cela nous permet de faire une transition avant notre départ en France et nous permet de réaliser que la fin de notre mission est déjà arrivée.

Nous repartons le dimanche en France, et après quelques péripéties à l’aéroport, nous pouvons enfin embarquer. (NB aux futurs voyageurs dans ce pays : prévoir 3 ou 4 h d’avance pour l’aéroport, les contrôles de sécurité des touristes, les fouilles, et les interrogatoires sont longs, très longs ! )

( les photos arrivent! )

Article rédigé par Bénédicte