Bonsoiiiiiir  ! (à prononcer en roulant abondamment le « r »)

Voilà que la deuxième semaine s’achève : désolés de vous avoir fait attendre ! Il faut dire que nous n’avons pas eu une minute de répit !

Cette folle cadence nous a conduits tout d’abord à Arsoun, dans les arbres… À coups de tyrolienne et de mousquetons, les enfants de Bourj Hammoud ont pu expérimenter l’accrobranche ! Ceci grâce à Madame Zeina, une bienfaitrice qui a l’art de la salutation : « Hi les jeunes ! » a-t-elle lancé aux enfants, en arrivant. Pour la plupart, c’était une première qui les a enchantés !

 

C’est parti pour Anthony !

 

Maria, à toute vitesse sur la tyrolienne !

Le lendemain, nous avons accueilli Antoine, journaliste KTO, venu réaliser un court-métrage inédit sur notre quotidien libanais chargé de rencontres, de sourires et de macarenas. Nous avons spécialement organisé une petite kermesse pour les enfants, qui ont beaucoup apprécié le jeu du rasage de ballons !

 

Mercredi, après la colonie, nous avons retrouvé les novices des sœurs de Besançon, pour visiter l’école Sainte Anne, tenue par la congrégation dans le centre de Beyrouth. Nous avons été émus par l’accueil chaleureux et la mission d’éducation de ces religieuses qui enseignent des enfants de toutes confessions, à 90 % non chrétiens. La ballade Beyrouthine a ensuite conduit nos pas vers la jolie place de l’Étoile, avec une belle horloge en guise d’Arc de Triomphe.

La Place de l’Étoile

Nous avons continué, dans notre course effrénée, vers deux belles cathédrales : l’une, orthodoxe : la cathédrale Saint Georges. La seconde, latine : la cathédrale Saint Louis, notre coup de cœur, présentée par le camarade de promo de Mario, frère Elie. Nous avons tous été marqués par le contraste saisissant entre le quartier pauvre de Bourj Hammoud, avec ses fils électriques en forme de toiles d’araignées, et le centre ville de Beyrouth, luxueux et moderne.

 

Jeudi, c’était déjà le dernier jour de la colonie !  La matinée fut donc festive, sur le thème des noces de Cana. Le vin coula à flots, à l’agréable saveur de grenadine, et Jésus / Adrian fit en sorte qu’il n’en manque pas ! La pâtisserie libanaise La Goulée a même offert aux enfants de somptueux desserts pour couronner le tout. Après la représentation de l’épisode biblique, sous forme de sketch, et l’animation du mariage, au son de Céline Dion, chanté par Anne-Claire, Marie et Adrian ont appris aux enfants une danse traditionnelle inspirée de la Cinescénie du Puy du Fou. 

 

Les invités des Noces de Cana au complet

 

Le lendemain, dernier jour de mission à Bourj Hammoud, serpillères, balais, gants et masques étaient de sortie. Le défi du jour : convaincre Salwa, 70 ans, de prendre une douche. La négociation en langue arabe se révéla compliquée : Sœur Hoda dût intervenir avec fermeté ! En ce qui concerne le ménage, c’était aussi un véritable challenge. L’appartement n’avait pas subi un tel nettoyage depuis un bon bout de temps. Nous avons eu des surprises, que nous ne sommes pas prêts d’oublier ! Découvrir un nid de puces au coin d’un coussin, de la moisissure dans la mayonnaise, une famille de cafards installée sous une casserole… Nos estomacs bien accrochés, nous avons pris nos balais à deux mains et astiqué toute la matinée.

L’après-midi, Serena, Rebecca et Bassam, trois adorables enfants de la colonie, nous ont invités à visiter leur famille. Ce fut un moment convivial et très joyeux au cours duquel nous avons pu découvrir de nouvelles pâtisseries libanaises. La recette est bien dans nos bagages pour le plaisir à venir de vos papilles !
C’est un dîner typique qui clôtura cette journée éprouvante, à base de falafels, confectionnés sous nos yeux émerveillés par Elie. 

Falafels faits par Elie

« Maamoul », petit sablé fourré aux dattes ou aux noix

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà que la semaine se termine et les adieux sont bien difficiles. Nous avons échangé des câlins, selfies, bracelets avec les enfants, que nous quittons le cœur lourd et des images plein la tête…

Place à l’Acte II de la mission au camp palestinien de Dbayé !

 

Charlotte & Flora