Aujourd’hui 3ème jour de camp !

On vous avoue un truc… La fatigue commence doucement à se faire sentir. Il faut dire que les enfants nous demandent beaucoup d’énergie… et que la Dream Team est sortie hier soir : premier verre à Ramallah, au Café Jasmine ! Narguilé, ice tea et bières mexicaines, accompagnées de concombres et de rondelles de carottes en guise de cacahuètes, le tableau est idyllique …. mais c’est sans compter les breuvages troubles et imbuvables d’Alix, Béné et Augustin-Chef…   Le doute plane encore sur la composition de ces étonnants « cocktails ». Ce premier verre prend un goût d’arnaque mais la chicha à la pomme reste un savoureux souvenir.

Premiers verres à Ramallah

Le lendemain, 12 juillet, les aventures d’Astérix, Obélix et Panoramix se poursuivent ! Nouvelle destination ? L’Égypte, pays des Pyramides ! Un nouvel ingrédient à récupérer ? Du venin de serpent, essentiel pour la potion ! Le périple n’est pas de tout repos pour nos 3 héros qui ne tardent pas à se perdre dans les dédales obscures d’une pyramide…. Obé ? Pano ? ….Heureusement qu’Idéfix, leur fidèle compagnon à poils brillamment interprété par Sophie, est là pour les conduire jusqu’à la sortie ! (Ouf ! Ce tombeau ne sera pas leur tombeau).

 

La matinée se déroule sans problème, selon le programme élaboré la veille.

Préparation des activités du lendemain

Travail dans la bonne humeur

Les groupes circulent d’atelier en atelier. Béné et Marie font colorier des pharaons aux petits en leur apprenant le nom des couleurs et des parties du visage ! Claire et Augustin M. font chanter aux grands la version française de leur tube préféré… Despacito ! L’organisation de la journée est néanmoins un peu troublée par un évènement spécial : la publication des résultats de l’examen final des lycéens palestiniens (l’équivalent de notre bac) ! Grande fierté pour l’école Melkite : une des élèves est classée dans le top 10 palestinien ! Les parents arrivent dans la cour, les chocolats circulent, les pétards résonnent au-delà des murs de l’école, l’ambiance est à la fête !

 

Une surprise nous attend en fin de journée : un tour dans le centre-ville de Ramallah avec nos plus grands élèves et Ramez, leur professeur de français.

Visite de la ville avec nos plus grands élèves

Jeries, Omar, Natali and co nous font découvrir un quartier très animé, commerçant et grouillant de monde. Après une glace, une visite à l’église latine de Ramallah et un tour jusqu’au palais présidentiel, on propose de dîner tous ensemble. Ramez nous fait découvrir le Schawarma, sorte de kébab typique du coin, accompagné de salades, carottes, poivrons, voire brocolis fushias et piments pour les papilles les plus audacieuses !

 

Soirée avec les ados … « Dans ma maison sous terre! »

Lorsque nous quittons nos ados enchantés d’avoir passé un moment avec nous, nous sommes loin de nous douter que la soirée n’est pas finie… Comment imaginer que nous serions happés, quelques minutes plus tard, au détour d’une rue,  par une famille palestinienne déchaînée, réunie pour fêter les résultats de l’examen final des lycéens ? Car c’est en un clin d’oeil que nous nous retrouvons soudainement entraînés par une bande de jeunes palestiniens en liesse, qui nous donnent spontanément du café traditionnel arabe, des pâtisseries locales, et nous font danser au milieu d’eux! C’est l’occasion pour Lisa de mettre en pratique ses cours de danse orientale, petits et grands sont séduits!

Fête familiale dans la rue pour l’obtention du baccalauréat d’une jeune musulmane

Partage d’un moment convivial dans une maison typique

Chacun veut sa photo avec les jeunes étrangers que nous sommes. Quelle soirée ! Ce soir-là les Palestiniens nous démontrent encore une fois leur générosité sans limite, mais aussi et surtout leur sens de la fête … dès le berceau ! Plusieurs femmes et enfants nous entraînent à l’intérieur de la maison construite par le patriarche de la famille. Nous y découvrons un trésor architectural, bien loin des maisons occidentales et tellement typique !

Jamais nous n’aurions pu imaginer vivre une telle aventure en nous levant ce matin. Les habitants de Ramallah ne cessent de nous toucher par leur accueil bienveillant et chaleureux !

Eglise et Mosquée se côtoient à Ramallah

( Article rédigé par Marie)