Lundi 30 juillet – Bassin bleu

8 h 30, notre petite équipe est fin prête pour retourner chez les Sœurs de la Charité ! C’est donc équipés de feuilles et de crayons, et des idées pleins la tête que nous partons retrouver les Sœurs dans le centre de Jacmel.

Arrivés au centre, nous retrouvons les petites filles dont nous avions fait la connaissance le samedi précédent. A peine arrivés, nous reprenons les comptines la où nous les avions laissées et nous en profitons pour leur apprendre notre fameuse chanson « 3 p’tits chats ». Nous passons ensuite aux jeux de ballons en tout genre tels que la « tomate » ou encore le « tic tac boum », et ces petites filles pleines d’imagination en arrivent même à reformuler les règles pour créer de nouvelles versions du « tic tac boum ».

2 h sont déjà passées et il est l’heure pour nous d’aller aider les Sœurs pour nourrir les bébés qui séjournent au centre. Certains, nous voyant arriver avec la nourriture, nous tendent leurs bras et ouvrent grand la bouche ; pour d’autres, la situation est plus compliquée et il devient difficile de leur faire avaler ne serait-ce qu’une bouchée. Nous repartons à 12 h fatigués mais fiers du travail accompli et surtout comblés par les quelques sourires auxquels nous avons eu droit.

 

Après une courte pause déjeuner, il est déjà l’heure de repartir, les activités reprennent et c’est accompagnés d’une quinzaine de jeunes de la paroisse que nous partons découvrir le site de Bassin bleu. Après nous être répartis dans deux 4×4, nous prenons la route direction les bassins ! La route n’est vraiment pas facile et nous nous apercevons rapidement que le 4×4 est nécessaire surtout quand il s’agit de traverser une rivière. Après 20 minutes de trajet, nous voici arrivés à destination ! Encore quelques négociations pour les tarifs d’entrée et notre guide nous conduit par des chemins rocailleux à la découverte des différents bassins, le tout accompagné bien évidemment de musique car, c’est bien connu, les Haïtiens ont peur du silence et tout jeune Haïtien qui se respecte ne se promène jamais sans une belle enceinte pour faire résonner sa musique !

Nous passons un premier bassin… puis un second. Nous pensons être arrivés au terme de la promenade mais il n’en est rien et le plus beau reste à venir. Nous continuons donc à suivre notre guide sur un sentier escarpé à flanc de colline sur lequel le moindre faux pas nous fait tomber dans l’eau cristalline et d’un bleu turquoise du bassin situé juste en dessous ! Le groupe s’arrête… sommes- nous arrivés ? Non par encore et voilà que le guide nous invite à descendre un à un, à flanc de colline, à l’aide d’une corde car le plus beau reste encore à découvrir ! Il faut donc prendre son courage à deux mains, ôter ses chaussures pour être pieds nus (pour une meilleure adhérence à la pierre dans la descente, il semblerait) et vaincre son vertige pour descendre le long de la roche !

Après un quart d’heure et quelques efforts, nous voilà tous descendus mais le jeu en valait la chandelle car nous nous trouvons alors face au plus beau des bassins d’une magnifique bleu turquoise et dans lequel se jette une splendide cascade ! C’est donc avec joie que nous nous baignons tous dans cette eau cristalline et nous jetons de quelques rochers pour profiter pleinement du site. Les plus téméraires d’entre nous iront même jusqu’à escalader la chute d’eau pour sauter du haut de son sommet : un saut de plusieurs mètres ! Les jeunes Haïtiens, quant à eux, préfèrent rester là où ils ont pied, la plupart ne sachant pas nager !

 

Après avoir profité pendant quelques heures de cette eau turquoise et nous être rafraîchis, il est l’heure pour nous de rentrer et c’est donc plein de souvenirs que nous rentrons au presbytère ; retour qui se fait bien évidemment en musique car il ne faut pas perdre les bonnes habitudes !