Catégorie : Israël

Samedi 28 Juillet

Samedi 28 Juillet

Aujourd’hui visite de Jérusalem, au programme :

  • La tombe du Roi David
  • Le Cénacle
  • L’Abbaye de la Dormition
  • Zion Gate
  • La Basilique de Gethsémani
  • Le Mont des Oliviers
  • Le tombeau de la Vierge Marie

Dès que nous posons le pied en dehors du centre, une chaleur étouffante nous écrase, mais nous sommes vaillants et prenons joyeusement la direction du mont Sion où se trouve la tombe du roi du roi David.

La tradition antique identifie cet endroit depuis le dernier millénaire comme l’emplacement où repose le plus grand des rois d’Israël, le fondateur de Jérusalem. Pendant ces longues années où l’accès au Mur Occidental était refusé aux Juifs, c’était sur le toit de cet endroit que venaient les pèlerins qui voulaient voir le Mont du Temple et le Mur Occidental.

 

Vendredi 27 Juillet

Vendredi 27 Juillet

Matinée au parc à côté du centre où nous sommes retombés en enfance.

Avant tous les déjeuners au centre, les enfants chantent un bénédicité en hébreu.

Vidéo

Nous ne travaillons pas cette après-midi car le shabbat commence à 16 h, les parents des enfants viennent donc les chercher assez tôt pour pouvoir prendre le bus.

Sister Claudia nous a donné à chacun notre après-midi en prévision du petit nombre des enfants qui seraient présents.

La Team Israël

Jeudi 26 Juillet

Jeudi 26 Juillet 

Nous commençons la journée par un petit déjeuner tous ensemble, avant de nous diriger vers la cour des enfants pour se mettre au travail : foot, pâte-à-sel et autres.

Réveil de la sieste un peu difficile pour les petits bouts.

Le soir Vanessa et Arianna sont allées au Saint-Sépulcre, elles ont eu moins de chance que le reste de l’équipe, dimanche soir, et ont fait environ une demi-heure à quarante minutes de queue, pour entrer dans le tombeau du Christ.

   

Jaffa Gate by night

La Team Israël

Mardi 24 et mercredi 25 Juillet

Mardi 24 Juillet

Ce matin nous mettons en place un programme d’activités pour les deux semaines à venir : des activités manuelles et des activités sportives.

Aujourd’hui, atelier peinture et coloriage :

Ce soir nous dînons dans Jérusalem accompagné de Jonathan, un Allemand volontaire au centre. Avant de nous retrouver assis autour d’une table chez Amigo Emil, nous nous baladons dans le souk où certains marchand commencent à ranger leur étale.

Vidéo

Nous passons un moment très agréable tout en anglais et en fous rires.

 

Mercredi 25 Juillet

Le matin entre 8 h et 10 h, en attendant que tous les enfants arrivent, jeux de raquettes, foot et coloriages sont au programme.

Ce matin, atelier découpage-collage de paysage, de bonhommes, etc.

Mais aussi, chaise musicale et relais d’eau.

Cette après-midi, atelier fabrication de colliers avec des perles mais aussi des pailles de toutes les couleurs.

Mais aussi, coloriage et ping-pong.

En fin d’après-midi nous nous séparons en petits groupes pour aller se balader dans Jérusalem : shopping à Mamilla – le centre commercial en plein air de Jérusalem – pour Blandine, Capucine et Vanessa ; Mahane Yehuda – le marché aux épices – pour Rémi et Mahé ; et le souk pour Louis et Charlotte, avec en prime plein d’achats.

Puis nous nous retrouvons à Mahane Yehuda pour dîner en équipe et avec les deux volontaires italiennes Arianna et Martina. Au menu pita aux falafels ou au poulet.

La Team Israël

Lundi 23 Juillet

Lundi 23 Juillet

Aujourd’hui, 1er jour au centre Sainte Rachel.

Après une répétition des prénoms, nous avons lancé les activités pour occuper les enfants.

Les enfants, très branchés foot et basket, nous ont fait de belles démonstrations ! Quelques gouttes de sueur plus tard, nous nous y sommes mis avant de lancer un atelier « prénom » (une carte décorée puis accrochée à chacun de leur cou).

Aussi avons-nous rencontré Grégoire, jeune séminariste qui travaille ici depuis septembre.

À 12 h, nous avons fait déjeuner les enfants puis ils sont allés faire la sieste. Avec joie, nous avons pu déjeuner ! Les petits, ça creuse !

Après un bon temps de repos, atelier pâte à sel avec Louis the maestro, un vrai pro !

La fin de journée est rythmée entre musique et ballons, en attendant tous les parents. Séduisants mais épuisants !

Au dîner nous avons déjà des invités Père Rachid et Grégoire – le séminariste français – ainsi que Martina, une autre volontaire italienne qui sera là également pendant les deux semaines avec nous au centre.

Nous passons une agréable soirée tous ensemble à parler du pays, de Jérusalem, des enfants, du centre…

La team Israël

Dimanche 22 Juillet

8h. Réveil matin 8 h, j’me réveille comme une fleur

Dernier réveil en douceur dans ce lieu si chaleureux. Entendons par douceur, la musique dynamique des garçons pour réveiller les filles…

9h. Nettoyez, balayez, astiquez…

Grand ménage de l’hôtellerie des frères avant notre départ pour soulager « les petites vertèbres » de Frère Brice !

10h30. Venez, approchons-nous de la table du Christ

Dernière messe à Abu Gosh mais quelque peu différente, aujourd’hui toute la paroisse s’est rassemblée puisque nous sommes dimanche ; notamment constituée des diplomates de Tel Aviv).

12h. APÉROOO

Fin de la messe, premiers au revoir avec les sœurs puis apéro chez les frères « comme tous les dimanches » ! Ils ne manquent pas une occasion, ces frères !

13h. À table, à table, à l’AED tout est bon !

Nous partons déguster le dernier repas minutieusement préparé par Frère Dominique, cuisto & prieur du monastère.

Vidéo

14h. Ce n’est qu’un au revoir mes Frères…

Café chez les frères où nous pouvons remercier chacun pour leur accueil avant de partir vers de nouvelles aventures…

15h. Shalom Sœur Claudia !

Nous arrivons à Jérusalem et Sœur Claudia nous présente le centre. Puis nous partons visiter un bout de la vieille ville. Après une bonne fatigue accumulée, nous tournons un bout de temps en rond… impossible de retrouver le centre ! Ouf la faim nous appelle, nous retrouvons le centre et dînons avec Ariana une volontaire italienne qui co-habitera avec nous ces 2 semaines. En fin de soirée, Sœur Claudia vient nous faire un topo, lessive, wifi puis dodo…

La Team Israël plus motivée que jamais pour de nouvelles aventures !!!

Samedi 21 Juillet

Samedi 21 Juillet

Journée repos au monastère, lavage des voitures ce matin – extérieur/intérieur – et après-midi libre/visite.

Notre petite troupe décide donc d’aller visiter la communauté en haut de la montagne dont nous apercevons la statue depuis le centre d’Abu Gosh.

De là-haut nous avons une vue incroyable sur Abu Gosh et l’entrée de Jérusalem au loin.

Une des sœurs nous a expliqué l’histoire de ce monastère et de l’importance qu’a eue l’arche d’Alliance sur ce mont.

Lorsque nous sommes rentrés après notre petite escapade et notre discussion historique très intéressante avec la sœur, Sœur Marie-Joseph nous a aidés a mettre en place notre prochain week-end avec tous les trajets et un petit budget.

Nous avons bien profité de notre dernier soir sur la terrasse avant le grand départ pour Jérusalem demain matin.

 

L’équipe d’Israël

Un vendredi à Bethléem

Vendredi 20 Juillet

20 ans de Blandine 🎂🎁🎉

Aujourd’hui départ à 8 h 15 d’Abu Gosh pour Bethléem. Nous nous répartissons dans la voiture du Frère Jean-Michel et un ami des moines qui nous conduiront jusqu’à Bethléem. La route se passe sans encombre, petit check point pour la voiture du frère, la moitié de l’équipe vit donc son premier contrôle mais celui-ci est très succinct car nous sommes des touristes.

Arrivée vers 9 h 30 à Bethléem, sur la place juste au pied de la basilique de la Nativité. Il fait plus chaud et plus lourd qu’à Abu Gosh. Nous nous dirigeons vers la porte de l’Humilité pour entrer dans la basilique, Charlotte quatre ans après repasse la porte toujours aussi émue, en prime une petite photo souvenir pour comparer avec celle qu’elle a faite il y a quatre ans.

Après avoir tous passé la porte de l’Humilité, la singularité de la basilique s’offre à nous : le plafond est tout en bois à l’image d’une coque de bateau renversé, il y a quelques restes de mosaïques murales sur le haut des murs, celles-ci sont très colorées. Nous avançons émerveillés et touchés par ce lieu, jusqu’au fond de la basilique ; à droite du chœur se situent les escaliers qui nous mèneront vers la grotte de la Nativité. Mais avant d’y parvenir nous devons attendre une heure car il y a une célébration orthodoxe dans la grotte.

Quand nous pouvons enfin descendre dans ce petit espace exigu, les autres visiteurs se bousculent car ils sont pressés d’accéder à la grotte. Le lieu lui-même se compose d’un autel et d’une étoile d’argent à 14 branches, offerte selon les dires d’un guide étranger par des Français. Nous ne pouvons pas rester longtemps à l’intérieur et ressortons rapidement.

Nous nous regroupons face au chœur pour une prière commune pour nos proches, les familles, les couples, les nouveaux nés. Nous partageons un moment intense dans la communion de cette prière.

Ensuite nous visitons l’église Sainte-Catherine par laquelle on accède par la nef de la basilique. Dans cette église nous avons eu la possibilité de parcourir son réseau de grottes se propageant sous celle-ci, c’était assez sympa de se balader dans un endroit frais et atypique.

Après cela nous sommes ressortis pour continuer vers un autre lieu : la grotte du Lait, là où Marie aurait allaité Jésus pour la première fois. La grotte est assez grande et s’organise aussi en réseaux qui remontent vers une chapelle assez moderne avec de très beaux vitraux.

La fin de la visite se fait sur le toit qui nous offre une vue imprenable sur les montagnes palestiniennes.

Puis nous sommes allés un peu nous balader dans la ville observer le mode de vie, les maisons car c’était vendredi – jour de prière des musulmans – le souk était fermé.

Après cette belle matinée : nous nous sommes arrêté chez Afteem (recommandé par TripAdvisor) pour déguster un repas traditionnel pour prendre des forces avant d’affronter la chaleur du désert. Au menu falafels, houmous, pita, barbecue de poulet et plein d’autres spécialités.

Après ce délicieux repas, nous nous sommes dirigés vers la gare routière pour essayer de trouver un grand taxi pour notre aventure de l’après-midi. Lorsque nous étions en train de tourner autour des taxis pour en avoir un à notre convenance, deux chauffeurs de taxi nous ont abordés pour nous proposer leurs services de transport à moindre prix, même pas besoin de négocier !!

Enfin bien installés dans nos deux taxis nous partons direction le désert. Mais, quelques minutes après notre départ, notre chauffeur s’arrête dans un village juste devant une mosquée et nous dit « I need go to pray, please excuse myself » ; il a pris son tapis sur la plage avant de la voiture et est sorti pour rejoindre ses congénères devant la mosquée. Nous avons donc pu assister à une prière musulmane et avons aussi remarqué en repartant et en traversant le village que les mosquées sont vraiment petites et que la plupart des pratiquants prient en dehors de celles-ci dans la rue.

Pendant 18 km, nous traversons de petits villages quelques-uns avec plein de petites maisons, d’autres ne sont composés que de villas hautement sécurisées.

IMG_3653
IMG_3656
IMG_3650

Nous arrivons enfin à destination !!!

Accroché à une falaise, se dresse le monastère de Mar Saba. Construit au V° siècle en plein milieu du désert, dans une vallée aride et encaissée.

Les portes de ce monastère – tenu par des moines orthodoxes – nous sont malheureusement fermées car nous sommes vendredi. Nous nous aventurons donc dans le désert qui borde le monastère. Du sable à perte de vue, deux couleurs dominent : le bleu du ciel et le jaune ocre des falaises.

Les demoiselles du désert : Charlotte, Blandine, Capucine

Nous continuons de crapahuter dans les montagnes : Les Beattles dans le désert.

Photo prise par nos chauffeurs de taxis avant de retraverser le désert direction Bethléem.

De retour à la gare routière, nous nous promenons une dernière fois dans Bethléem et faisons quelques achats de souvenirs pour nous et nos familles.

Mahé joue au guide dans la ville pour trouver l’arrêt de bus qui nous mènera jusqu’à Jérusalem. Le trajet du retour consiste à enchaîner trois bus différents avant 16 h : le début de Shabbat.

Malheureusement après avoir traversé Jérusalem avec un deuxième bus, nous nous retrouvons bloqués à l’arrêt où nous devions prendre le troisième et dernier bus. Vidéo

Nous négocions d’arrache-pied avec des chauffeurs de taxi pour qu’ils prennent 70 shekels pour chaque taxi. Et nous arrivons finalement au monastère pile à l’heure pour le pique-nique. Nous passons vraiment un bon moment avec les moines et deux sœurs qui sont venues partager ce dîner avec nous. Puis nous avons fêté l’anniversaire de Blandine sur la terrasse et le toit de l’hôtellerie.

L’Israël Dream Team

Récit de notre première mission

Lundi 16 Juillet

Ce matin Frère Jean-Michel et Sœur Marie-Joseph nous expliquent les travaux que nous allons effectuer pendant la semaine.

Puis Sœur Marie-Joseph nous emmène faire un tour dans le jardin pour qu’on se familiarise avec l’environnement.

Vers 10 h, nous nous mettons au travail, Rémi et Mahé s’occupent d’enlever la vase au mémorial du cardinal Jean-Marie Lustiger et le reste de l’équipe est chargé du nettoyage des vitres du nouveau magasin.

La journée suit son cours avec la messe à 11 h 30, puis le déjeuner à l’hôtellerie des sœurs, sieste jusqu’à 14 h 30 / 15 h reprise du travail, vêpres à 18 h.

Les garçons ont préparé une sorte d’apéro avec le reste de quiche de ce midi et du vin rouge local qui nous restait d’hier soir.

Vers 20 h, Frère Brice passe pour faire connaissance avec nous, il nous raconte son histoire, son parcours et nous en apprend plus sur la ville d’Abu Gosh. La ville porte le nom de son fondateur et veut dire « père des mensonges », c’est le seul village sur la route de Jafa à Jérusalem qui n’a pas été rasé, car il ont aidé le premier prince d’Israël à attendre Jérusalem par la route de Birmanie qui se trouvait de l’autre côté de la frontière.

Après que Frère Brice ait fini son récit et nous ait quittés, nous avons mis de la musique et avons improvisé une soirée karaoké sur la terrasse.

 

Mardi 17 Juillet

À 9 h tapante, le travail commence, ce matin nous nous occupons de désherber le potager des sœurs, réorganiser le potager, couper des branches d’arbres…

Sœur Marie-Joseph est avec nous pour superviser l’avancée du travail.

L’après-midi est plus tranquille : Charlotte et Louis finissent de nettoyer les vitres de la nouvelle boutique ; Capucine et Blandine aident à faire du désherbage dans le cloître des sœurs ; et Mahé et Rémi sont à nouveau tout en haut du jardin pour enlever la vase dans les bassins du mémorial.

 

Après le dîner, nous avons à nouveau un invité : Frère Jean-Michel vient nous parler de l’histoire religieuse du pays.

 

Mercredi 18 Juillet

Ce matin Frère Jean-Michel nous montre le désherbage à faire du côté des frères : escalier derrière l’église et les ruines à côté du magasin.

 

Leur jardin est vraiment très fleuri. La bonne humeur est présente.

Mais cette semaine est aussi rythmée par le partage des offices.

L’après-midi nous avons fini les ruines pour Blandine, Capucine et Louis ; le karcher pour Vanessa et Charlotte ; et le mémorial pour Mahé et Rémi.

 

Jeudi 19 Juillet

Matin un petit peu exceptionnel, Frère Jean-Michel nous permet de monter sur le toit de l’église.

Pour le déjeuner nous avons été invités : les garçons chez les frères, et les filles chez les sœurs :

• Le repas partagé avec les moines

C’est un moment privilégié mêlant fraternité et convivialité, que nous avons vécu. Chacun de nous était encadré par deux moines, l’un à sa gauche et l’autre à sa droite, pour une meilleure intégration. Le déjeuner est pris en silence, un des frères lisait un livre sur une des congrégations voisines, donnant une dimension instructive au déjeuner. Même Doggy, le chien mascotte du monastère, s’est couché silencieusement au milieu du réfectoire. Le frère cuisinier nous a régalés d’un saumon aux oignons accompagné de pommes de terres dorées. Enfin vient le moment de la vaisselle, qui se déroule joyeusement en discussions animées avec la parole retrouvée. S’ensuit un café partagé avec les moines, puis les frères nous ont invités à chanter les nones avec eux dans leur crypte. Elles étaient chantées en hébreu, c’était vraiment un beau moment de communion et de prière avec ces hommes qui se sont donnés totalement à Dieu !

• Le repas partagé avec les sœurs

En nous rendant chez les sœurs pour partager un déjeuner en silence avec elles, nous ne savions pas vraiment à quoi nous attendre. Elles nous ont accueillies avec des grands sourires et nous ont d’abord proposé de nous présenter personnellement. Puis première découverte : l’entrée dans le réfectoire est marquée par un rituel inspiré de la tradition orientale. Chacune de nous, en tant qu’invitée du jour, s’est fait laver et baiser les mains par la mère abbesse. J’ai trouvé ce signe, bien qu’un peu surprenant, très touchant ! Ensuite nous nous sommes installées autour de la table et avons commencé à déguster le repas en silence. En réalité celui-ci n’était pas d’or puisque pendant que nous nous régalions l’une des sœurs nous lisait un passage de « l’Histoire des Trappistes de Terre Sainte ». Ce fut donc un moment assez simple et chaleureux qui nous a permis de mieux connaître les sœurs que nous côtoyons, pour la plupart, de loin depuis le début de la semaine.

Puis nous avons repris nos travaux l’après-midi, mais bien évidemment après une petite sieste : désherber, secouer les pruniers, tondre la pelouse, finir de passer le karcher.

Petite séance de massage improvisée après le diner pour bien dormir.

La Team Israël

 

Dimanche 15 Juillet

Dimanche 15 Juillet

L’équipe d’Israël se retrouve vers 3 h 15, Terminal 3 de l’aéroport Charles De Gaulle. Petites mines fatiguées de cette courte nuit avant le grand départ.

Première étape l’enregistrement des bagages : l’étape normalement la plus simple devient la plus complexe. Chacun notre tour, nous passons un interrogatoire très précis sur qui nous sommes, ce que nous allons faire en Israël, qui a organisé le voyage, avec qui voyageons-nous et d’autres questions sans grande importance pour eux comme le lieu où l’on habite, notre paroisse, le nom de notre curé…

Peu préparés et encore endormis, ces questions nous mettent un petit coup de stress, toute l’équipe ayant peur de ne pas pouvoir partir.

Le début de l’embarquement prévue à 5 h 30 ne commence réellement qu’à 6 h 10. Une fois dans l’avion, nous terminons pour la plupart notre nuit ou discutons avec nos voisins de rangée qui se trouvent tous être très gentils et voulant absolument nous aider pour nos quelques visites libres pendant notre mission.

 

Une chaleur étouffante nous prend les poumons lorsque nous posons le pied sur le tarmac de l’aéroport de Tel Aviv. Nous passons la douane sans encombre, nous qui nous attendions à encore plus de questions qu’à l’aller, mais il n’en est rien. Les bagages récupérés nous nous mettons à la recherche des navettes Nesher, que nous trouvons grâce à l’aide d’une dame de l’aéroport.

Arrivés au monastère, nous nous faisons avoir par le chauffeur qui nous demande le double du prix normal par personne. Première leçon du pays : toujours négocier le prix avant de monter dans un moyen de transport.

Ce sont les frères qui nous accueillent vers 13 h 30, Frère Brice nous montre l’hôtellerie où nous allons loger toute la semaine. Houmous, purée de courgette et pain local nous sont proposés comme collation de bienvenue. Nous sommes aussi invités aux vêpres à 17 h. En attendant nous profitons de la terrasse qui possède une vue sur le village et de faire une sieste au frais dans nos chambres.

Vite ! À la fin des vêpres, nous nous dépêchons de rejoindre nos quartiers pour suivre le match de la finale. Mais panique à bord !! Aucune rediffusion ne fonctionne sur nos ordinateurs !! La déception peut se lire sur nos visages quand, tout joyeux, Rémi nous annonce qu’il a trouvé une rediffusion sur son téléphone. 

Après un beau match gagné par la France, nous partageons un repas préparé par les frères.

Ce bon dîner terminé, nous décidons de faire un petit tour en ville. C’est une ville très calme avec peu de choses à voir et une architecture assez particulière. Mais la nouvelle mosquée d’Abu Gosh est la plus grande d’Israël et la deuxième plus importante du Moyen Orient.

Nous décidons de rentrer nous coucher pour être en forme pour la journée de travail du lendemain.

L’équipe d’Israël

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén