Catégorie : Liban 2019

18 juillet: Petite escapade Zahliote

À partir d’aujourd’hui nous avons pris la bonne résolution de commencer la journée par une louange !
La journée débuta par l’animation de la colonie. Les plus petits ont fabriqué un lapin en carton et les plus grands ont appris à faire un bracelet brésilien.

Nous avons été à notre Dame de Zahlé et de la Bekaa. Nous avons été en haut d’une tour de 54 mètres de haut surplombée par une statue de la Sainte Vierge, où la vue d’en haut fût splendide !  

Nous sommes ensuite redescendus pour assister à la messe en français de rite byzantin cette fois ! Nous avons ensuite rejoint la communauté Foi et lumière pour la soirée. La soirée s’est déroulée au rythme de chants, danses, et jeux ! Nous nous souviendrons de Joseph, Maroun et Samir pour leur dynamisme. Lors de cette soirée, nous avons célébré la Saint Charbel et la Saint Élie le prophète autour d’un gâteau. La fête était tellement bien qu’on ne voulait plus partir, mais il commençait à se faire tard et nous avions de la route. Heureusement, nous avons continué la soirée dans le bus en chantant, jusqu’à épuiser les sœurs, et Jean !

Charlotte & Adrian

16 juillet : Ahla ou sahla !

 

Après s’être faits réveiller par le soleil qui a montré le bout de son nez à 6h du matin, il était temps de descendre chez les sœurs pour prendre le petit déjeuner salé : pain pita au fromage ou au thym, concombre et tomate.

Pendant deux semaines, notre mission s’organisera selon l’emploi du temps suivant:

  • Matin : Animation auprès d’enfants dans une colonie
  • Après-midi : visites de familles du quartier de Bourj Hammoud (bidonville de Beyrouth)

Le matin, nous sommes donc partis rencontrer une trentaine d’enfants entre 4 et 12 ans. Nous avons été accueillis par un chant de bienvenue « ahla ou sahla » (traduction : bienvenue) des plus dynamiques. Pendant toute la matinée, nous avons joué, chanté et dansé avec les enfants. Les Libanais sont d’excellents danseurs ! Tia et Natali sont venues nous aider.

Nous sommes ensuite rentrés manger chez les sœurs. Nous n’avons pas été dépaysés puisque le menu du jour était hamburger frites. Nous avons fini par un bon gâteau pour le dessert accompagné du doux son de « Joyeux anniversaire Marie! » Notre vendéenne péchue se souviendra de ses 20 ans au Liban !

L’après-midi était consacré aux visites. Deux groupes ont été formés. Nous avons rencontré des personnes vivant dans des conditions très précaires, mais dont la foi est très riche. À la fin de la journée, les deux groupes se sont retrouvés chez une femme arménienne qui nous a récité le Notre Père dans sa langue maternelle. Nous avons partagé un moment émouvant, notamment lorsqu’elle nous a expliqué qu’elle avait pu profiter de travaux qui lui ont facilité la vie. Elle nous a en effet expliqué qu’elle devait descendre chercher de l’eau dans des seaux trois étages plus bas et les remonter, bien évidemment sans ascenseur. Aujourd’hui, grâce au patronage, elle a de l’eau chez elle et une machine à laver.

Chez l’arménienne Zovinar, Zovik de son petit nom

Le soir, nous avons découvert le rite maronite qui n’est pas si différent du rite latin. L’homélie du prêtre s’est résumée à nous faire venir dans le chœur pour nous entendre chanter le « Je vous salue Marie ». Nous avons goûté notre premier repas libanais, le chawarma. Nous sommes ensuite rentrés faire notre débriefing quotidien et organiser le programme du lendemain.

Église maronite de St Joseph

 

Tabeeh !

Blandine & Anne-Claire

15 juillet: Premiers pas dans la chaotique Beyrouth

 

Après avoir traversé la France,
nous sommes arrivés à Paris.
Après avoir traversé l’Italie,
nous sommes arrivés à Rome.
Après avoir traversé la Méditerranée,
nous sommes arrivés à Beyrouth (dans un état de fatigue avancé).

 

       

Nous sommes arrivés à l’aéroport à 17h (heure libanaise) où nous avons été accueillis par Adrian, Mario et sœur Hoda (prononciation : Roda) qui avaient l’air ravis de nous rencontrer.

Notre première impression : il fait très chaud !

Un minibus tout droit sorti d’une autre époque est venu nous chercher pour nous emmener à Nabaa chez les sœurs. Grâce à Saïd, notre pilote aguerri, nous avons pu éviter de rentrer dans des scooters et leurs conducteurs sans casque qui roulent à contresens, renverser des piétons qui traversent sans passage piéton (en même temps, il n’y en a pas), rentrer dans une voiture qui double par la droite, faire des écarts sur des routes sans marquage… Bref, nous sommes arrivés sains et saufs chez les sœurs. Nous avons alors fait la rencontre de sœur Remy et sœur Manar (qui nous demande de préciser ici qu’elle est égyptienne!!),  et de leur humour décapant! 

Nous avons fait connaissance autour de délicieuses pizzas préparées par les sœurs puis nous sommes allés nous installer dans le grand appartement situé deux étages au-dessus des sœurs. Par chance, nous les filles avons une grande chambre et les garçons une petite. Il était alors temps d’aller se coucher, tous impatients de découvrir notre mission du lendemain !

Tabeeh (A suivre)

 

Blandine et Anne-Claire

8 juillet : 7 jours nous séparent du grand départ !

Salut les followers !

Bienvenue sur la page qui sera le carnet de route de l’équipe d’AED Mission Liban 2019 ! Vous pourrez y suivre toutes nos aventures et autres péripéties au jour le jour … ou presque !

Voici les quelques infos que nous pouvons déjà partager avec vous avant de décoller de Paris – Charles de Gaulle le 15 juillet à 6 heures 25 .

Notre mission (et nous l’avons acceptée) se déroulera entièrement à Beyrouth. Cette « mission » devrait s’écrire au pluriel car en réalité, elle est triple :

  1. Une mission d’animation: en matinée, nous organiserons jeux, bricolages, chants et danses pour les enfants.
  2. Une mission dans les quartiers populaires et bidonvilles de Beyrouth, à Nabaa, chez les Soeurs de la Charité de sainte Jeanne-Antide Thouret (aussi appelées « soeurs de la Charité de Besançon »)
  3. Une mission dans le camp de réfugiés de Dbayé, au nord de Beyrouth, chez les Petites Soeurs de Nazareth.

Nous ne serons donc pas rattachés à une paroisse mais partagerons le quotidien des religieuses. Une belle mission en perspective !

Mais qui compose cette folle équipe Liban 2019 ? ↓ La réponse dessous ! ↓

Anne- Claire, le rossignol des Vosges 

Sabah el kher ! (on se prépare doucement à l’immersion au Liban) Je m’appelle Anne-Claire, j’ai 20 ans et je viens des Vosges (vive les montagnes !). Je suis en deuxième année de droit à la faculté de Nancy. Je suis passionnée par la décoration d’intérieur et le chant ! J’ai découvert l’AED grâce à un prêtre libanais qui était venu dans ma paroisse : c’est certainement pour cela que j’ai choisi le Liban ! Je ne suis jamais partie en dehors de l’Europe, ce sera donc un vrai changement culturel, rempli de découvertes. Le départ est (déjà) la semaine prochaine et j’ai vraiment hâte d’y être pour découvrir une autre manière de vivre ma foi et faire de magnifiques rencontres !

 

Adrian, le pharmarisien

Bonjour je m’appelle Adrian, j’ai 23 ans et j’entre en cinquième année de Pharmacie, filière « industrie » à Paris. J’aime les romans, la musique et voyager.

Je suis déjà parti au Liban, mais cette fois-ci j’ai choisi de partir avec l’AED afin de me mettre au service des personnes dans le besoin et d’aider les plus nécessiteux. Pourquoi le Liban ? Pour mieux connaître la culture et les traditions, mais aussi la foi des églises orientales. Je n’ai qu’une seule hâte, que cette mission commence !

 

Marie, la vendéenne péchue

Bonjour à tous ! Alors moi c’est Marie, jeune vendéenne, j’aurai la joie de fêter mes 20 ans au Liban ! Je viens de terminer ma licence de Droit à l’université de Nantes et je commencerai l’année prochaine un master « Villes et Territoires ». Je suis très heureuse de partir au Liban, je porte ce projet dans mon cœur depuis un an déjà ! C’est ma première mission humanitaire à l’étranger, et partager cette première expérience en équipe sera très enrichissant. Je souhaite découvrir un pays dont la culture est différente de la nôtre mais surtout partager le quotidien des Libanais. Je voudrais m’émerveiller de la beauté de l’Eglise universelle et découvrir l’Eglise en action ! J’aime rencontrer, échanger, chanter, rire et danser … J’espère que cette mission m’apprendra à aimer encore plus chaque personne telle qu’elle est. J’appréhende un peu le départ en avion mais j’ai tout de même hâte de m’envoler vers ce pays ensoleillé.

 

Pierre, le grand-frère philosophe

Bonjour à tous, je m’appelle Pierre, j’ai 28 ans et je suis étudiant en philosophie à l’I.P.C. de Paris.  C’est une grande joie de partir en mission pour aider nos frères chrétiens du Moyen-Orient. J’ai déjà eu la grâce de partir en mission en Europe de l’Est avec l’école de prière Jeunesse Lumière. Et c’est avec impatience que j’attends notre séjour au Liban et la rencontre avec les chrétiens qui y vivent. Je suis impatient de découvrir cet autre pan de l’Eglise (le rite maronite), même si le brassage de populations au Liban fait que tous les différents rites sont représentés. J’ai hâte également de rencontrer les personnes pour comprendre ce qu’elles vivent et leur perception du monde (mon côté philosophe). Lors de ce périple je m’attends à beaucoup donner mais je sais que l’on va surtout recevoir de nos rencontres. Et pour le côté pratique, je m’occuperai de la trésorerie !

 

Blandine, la Chtite sudiste

Salut à tous ! Moi c’est Blandine, j’ai 23 ans et j’habite dans le Gard, à Nîmes. Dans ce département qui est actuellement le plus chaud de France (ouh là là ! Pour une Chti c’est difficile à supporter), je travaille depuis un an dans le domaine des statistiques et de l’informatique. J’ai récemment adopté un petit chien, Orphée, qui me permet de faire de longues balades, ce que j’apprécie beaucoup. J’aime également la couture, les loisirs créatifs et la photographie. Mon travail se passant la plupart du temps derrière un ordinateur, je souhaite profiter de l’été pour changer d’environnement et partir à l’aventure. Faute de temps, j’ai arrêté le scoutisme qui avait fait grandir mon sens du service, et je cherche à retrouver cette dimension à travers la mission au Liban. J’ai hâte de découvrir ce pays et sa culture, de rencontrer les chrétiens d’Orient pour partager notre foi, et de me mettre au service des plus démunis. Je suis impatiente de partir ! 

 

Jean, le chef d’équipe de choc

Bonjour à tous ! Je suis Jean, 24 ans, j’ai achevé cette année une licence de sciences politiques à l’ICES, en Vendée. Je suis passionné par la géopolitique, c‘est pour cela que j’ai choisi de partir au Moyen-Orient, dans le pays du cèdre, pour voir de mes yeux ce que je lis depuis 10 ans dans des livres. Outre cette passion, je rentre l’année prochaine en propédeutique pour le diocèse de Luçon. Ce voyage sera l’occasion de découvrir une partie de l’Eglise universelle qui souffre pour le nom de Jésus. Je viens d’effectuer le pèlerinage de St Jacques en juin, cette mission avec l’AED me permet d’aller en Terre Sainte ou presque ! Quel bel été en perspective sur les traces des débuts du christianisme ! Je serai le chef d’équipe de la mission.

 

Charlotte, la psy très fraîche

Je m’appelle Charlotte, j’ai 24 ans, j’étais en études de psychologie et je suis fraîchement diplômée depuis quelques jours 🙂 . J’ai pas vraiment de hobbies actuellement mais j’ai fait pas mal d’instruments de musique et j’adore lire. J’ai jamais eu l’occasion de faire un voyage humanitaire mais c’est un projet qui me tiens énormément à cœur depuis un bon moment. C’est une façon pour moi de me donner aux autres différemment de la psychologie , tout en me sensibilisant aux problématiques d’autres cultures. J’ai toujours été de nature curieuse, ouverte d’esprit et à l’écoute, et je compte bien mettre cela à profit du mieux que je le peux pendant la mission!

 

Mario, l’homme qu’il nous faut

Alors je m’appelle Mario Eid, j’ai 31 ans, séminariste libanais rattaché au Vicariat Apostolique de Beyrouth des latins. J’ai terminé le 1er cycle de la philo et j’entame l’an prochain le second cycle de la théologie. Je suis déjà licencié en Droit et j’ai travaillé pendant 4 ans avant de répondre à l’appel du Seigneur. Ma première expérience avec l’AED remonte à juillet 2017, où j’ai assisté à la rencontre des jeunes avec Mgr Cesar Essayan, l’évêque latin du Liban l’an dernier pour participer à la mission avec l’équipe de cette année-là. Depuis, je continue à aider chaque semaine les soeurs de la Charité dans les bidonvilles de Beyrouth. Je prends le relai de mon recteur, le père Jérôme Sécher, qui était le répondant local de l’AED au Liban.

Flora, notre Patrick Poivre d’Arvor

Hello! Moi c’est Flora, j’ai 21 ans et je suis la respo com’ de cette merveilleuse équipe. Après 3 ans de prépa littéraire à Paris, je m’apprête à entrer en master de philosophie politique et éthique. La philosophie est ce qui me passionne, mais j’aime aussi tout ce qui est concret ! Le tennis, le piano, la danse, le footing, cuisiner, manger, … J’ai hâte de partir à la découverte de ce pays fabuleux, ses habitants, ses paysages, ses falafels, … Mais surtout, je me tiens prête pour des moments intenses d’échange et de partage avec nos frères d’au-delà de la Méditerranée. L’Eglise a de beaux visages, et ces trois semaines annoncent d’en être une magnifique illustration! J – 7 !!

 

À très vite pour de nouvelles aventures ! ⇒

 

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén