JMJ et maronites

Nous sommes allés aux JMJ…M!

 »N’ayez pas peur » en syriaque et drapeaux US,  Chypre et Liban

Mardi 18 au soir nous avons participé aux Journées Mondiales de la Jeunesse Maronite, un rassemblement dont nous ne soupçonnions même pas l’existence il y a quelques jours. Et pour cause, c’était leur première édition. Cet évènement a réuni 1500 jeunes issus de la diaspora libanaise autour du patriarche maronite Bechara Raï. Auparavant, ils ont passé quelques jours dans les différents diocèses.

Pour notre part, nous avons rejoint le diocèse d’Anthélias. Il accueillait des fidèles de Los Angeles et de Chypre. Le programme de la soirée était une messe suivie d’un petit concert du groupe Spirito. Ce groupe est né lorsque quelques amis ont entonné spontanément des chants religieux sur une plage et se sont rendu compte que cela attirait beaucoup de monde. Ils ont ensuite voulu continuer à chanter ensemble pour en faire un moyen d’évangélisation.

Mgr Kamil Zaidan conversant avec Soeur Nada

L’évêque local, Mgr Kamil Zaidan, nous a souhaité la bienvenue et a même eu la gentillesse de nous expliquer l’histoire du lieu où nous étions réunis. Bherdok, où se trouvait le couvent St Georges, appartient au diocèse ainsi que ses alentours. Il a été décidé en l’an 2000 de transformer l’endroit en une réserve naturelle de 20 hectares. Ce terrain vallonné aux accents méditerranéens rappelle à certains d’entre nous la Corse. Ou peut-être plutôt la Galilée ? Un paysage qui nous invite à la contemplation.

Couvent St Georges

La messe se poursuit, animée par une chorale dynamique. Nous voudrions joindre nos voix aux leurs mais notre niveau d’arabe (frôlant le zéro absolu, à la différence du thermomètre) nuirait à l’harmonie d’ensemble… Vivement une nouvelle Pentecôte!

L’Eglise Maronite pour les nuls

C’est quoi ? Il s’agit d’une Eglise orientale qui a toujours été fidèle à l’Eglise Catholique universelle. Elle reconnait donc l’autorité du Pape. Les Maronites constituent la plus grande communauté chrétienne du Liban, soit 90000 fidèles au Liban et  3500000 estimés dans le monde.

Son origine ? Elle doit son nom à St Maron, un moine syrien du IVème siècle qui termina sa vie dans les montagnes libanaises. Il fut un ami de St Jean Chrysostome. Des hommes suivirent l’exemple de prière et d’ascétisme donné par St Maron. Ils furent les premiers maronites.
L’Eglise Maronite fut persécutée dès ses débuts, notamment à la fin Vème siècle par des hérétiques qui n’acceptèrent pas le Concile de Chalcédoine, et au VIIème siècle lors d’invasions musulmanes.

Et la messe maronite ? C’est le moment de témoigner de notre gratitude envers le Père Jean qui nous a  donné une traduction de la messe maronite en français. En effet, la messe est célébrée essentiellement en arabe, et les paroles de consécration sont en araméen (la langue du Christ).
Comme j’imagine que nos lecteurs n’ont pas tous eu l’occasion de participer à une célébration en rite maronite, je vous livre quelques informations en vrac sur le sujet:

-la plupart des paroles que prononce le prêtre sont chantées
-la prière eucharistique est dite de St Jacques
-la communion des fidèles se fait souvent sous les deux espèces
-contre toute attente, la Paix du Christ ne se donne pas en serrant la main de ses dix voisins les plus proches mais se reçoit de l’autel par l’intermédiaire du prêtre puis des servants de messe. Celui qui transmet la Paix joint les deux mains en les tendant vers son voisin. Cela signifie aussi qu’il demande pardon à tous les hommes, que symbolise son voisin. Le fameux voisin reçoit la paix en refermant ses mains autour de celles qui lui sont tendues. Et passe au suivant.
-le chant du ‘Qadichat’ (‘Tu es Saint’) vous reste toute la journée dans la tête …Attention, si vous êtes  plus de 1000 à aimer notre page nous vous publierons en exclusivité un enregistrement de ce chant mémorable  !

Célébrités maronites ? Pour briller en société  vous pourrez citer l’écrivain Khalil Gibran ou bien St Charbel Maklouf. J’en profite pour vous signaler que Charbel est le prénom  masculin le plus populaire parmi les chrétiens libanais.

Eglise Mar Doumit

Un grand merci à Abouna et  Soeur Nada qui m’ont fourni de précieuses infos pour écrire cet article.

Clotilde Arviset

 

Précédent

Saint Charbel

Suivant

21 juillet: « Te voilà enfin, superbe et solide, O que tu es belle ma Jérusalem! »

  1. valerie arviset

    bravo ! j’aimerais bien entendre ce fameux chant qui vous reste dans la tete…meme si je suis la première des mille …

    la maman de clotilde (tres tres fière de l’article ci-dessus ! )

  2. Team de l'ambiance

    Salut l’équipe Liban! Super vos articles! En revanche il va falloir arrêter de publier dans l’onglet Terre Sainte, nos parents croient que nous sommes maintenant au Liban! 😉 La prochaine fois on vous écrit un article sur la reproduction des mouches à Beyrouth! Bonne mission, en espérant vous rencontrer un jour!

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén