Crèche Saint John Paul https://www.facebook.com/StJohn-Paul-Nursery-258026764321806/

Les trajets en voiture vers de nouveaux quartiers sont l’occasion de découvrir des aspects de la vie quotidienne des Cairotes. Ainsi, ceux-ci prennent d’assaut le moindre carré d’herbe et c’est toujours étrange de voir des dizaines de personnes assises sur les platebandes d’herbe qui séparent les voies d’immenses boulevards. Certains pique-niquent au milieu des pots d’échappement, d’autres regardent simplement passer les voitures.

Après nos journées de travail à la crèche Montessori de Héliopolis, nous partons à la découverte d’une nouvelle crèche du Caire.

Dès les premiers instants, nous sommes chaleureusement accueillis par le personnel et nous sentons comme chez nous. Aida, la directrice, nous offre de petits sachets de popcorns et des smileys  préparés spécialement pour nous.

La crèche Saint John Paul dispose de moins de moyens que la précédente, mais tout y est fait avec soin et simplicité.

Nous nous répartissons dans les classes pour prêter main forte aux Miss. Raphaël et Albéric partent s’amuser dans l’aire de jeux  aménagée sur le toit de l’immeuble avec les enfants de 7-8 ans. Juliette et Tiphaine participent à la fabrication de casquettes-grenouilles en mousse. Florence rejoint le groupe des 2-4 ans pour encadrer des activités Montessori. Louis-Etienne et Mathilde prêtent main forte à la Miss chargée de la décoration de la crèche. Ici, les activités manuelles servent aussi à égayer les lieux : les bricolages en mousse viennent décorer les murs ou servir de suspension au plafond.

Sur le toit de l’immeuble, nous sommes au niveau du périphérique du Caire à moins de 15 mètres de la route, mais pour les enfants le bruit ne parait pas être une nuisance et ne les empêche pas de s’adonner à de multiples jeux où chacun trouve sa place.

Nous y apprenons de nombreuses chansons enfantines ; comptines en arabe, cantiques pour enfants ou encore les fameux Head Shoulders Knees and Tose ou Aramsamsam, toujours accompagnées de chorégraphies.

Tout au long de ces trois jours, le personnel encadrant enchaîne les attentions spéciales envers nous, nous proposant du café, des barres et gaufrettes égyptiennes et nous ont fait découvrir le Hummus Sham, une boisson épicée au pois chiche dont le goût n’a pas mis tout le monde d’accord.

Durant ces journées, nous lions des liens forts avec les enfants qui nous donnent tant d’amour, notamment les plus jeunes. Même après seulement trois jours, certains sont triste de nous voir partir et le départ fut difficile pour certains.

Séance bricolage pour la décoration d’une nouvelle crèche

Notre chorée de « Un grand cerf dans la forêt » a été très appréciée

On aime le houmous…