Vous nous attendiez, merci d’être au rendez-vous pour découvrir le contenu de notre 3ème journée au Liban.

Nous nous sommes rendus à l’évêché à Saïda, afin de rencontrer dans un premier temps l’évêque, autour d’un bon-café-bien-épais ! Nous avons eu des échanges très intéressants avec lui, autour de la vie de chrétien au Liban, les diverses épreuves auxquelles leur Église fait face. L’importance de leur mission sur ces terres est de témoigner de l’Évangile, par leur présence, et ainsi travailler pour la paix entre chrétiens et musulmans. Jean Paul II en avait fait la demande.

 

Suite à cela, nous nous sommes rendus dans les archives de l’évêché, afin de trier livres et documents qui s’entassaient. Ce fut un bon moment pour l’équipe et Abouna, et notre travail se révéla efficace !

En temps que libanais d’adoption (oui, oui), nous nous devions de rentrer faire la sieste. Se ménager un peu n’est pas une tare !

L’après-midi s’est poursuivi par la visite de Rebecca, sa maman et son grand-père, des paroissiens vivant à 30 mètres de la maison où nous sommes accueillis. La première soirée que nous avions passée était en leur présence. C’est toujours une joie pour nous d’échanger avec ces femmes, qui nous partagent leur culture, leur manière de vivre ou encore leurs traditions culinaires (et croyez-nous, celles-ci nous ont largement séduits !)

Joie et chants pour accompagner le rangement !

Beau cliché pour une belle soirée, nous offrant un magnifique panorama sur les environs

Petit cours de Rock’n’Roll ! Ils ont adoré

Guitare, chants … Charbel nous a fait un sans faute !

La journée s’est terminée en beauté par une belle soirée avec les jeunes de la paroisse. Nous étions ainsi une quarantaine, âgés de 5 à 80 ans, à discuter, chanter, danser et jouer. Nous avons tous été très heureux de ces rencontres, de cette chaleur que les Libanais transmettent, leur soif de nous rencontrer. Nous sommes vraiment impressionnés par cette gentillesse et cette générosité .